Réunion de coordination du 27 décembre 2023

La réunion présidée ce jour par le Prof TEWA Jean Jules, a débuté par des échanges sur l’activité Développement du capital humain et précisément sur un compte rendu par l’expert formateur de la session de formation qui vient de s’achever au Tchad et qui s’est déroulée du 11 au 23 décembre dernier. L’expert formateur tient d’abord à souligner l’efficacité de point focal sectoriel M BABIKIR qui n’a pas ménagé ses efforts pour permettre la bonne marche des activités de formation. Le formateur continue en soulignant la nécessité de la présence d’un responsable de l’Union européenne lors des cérémonies de lancement des formations pour des aspects communication et éventuellement pour des questions de pérennisation.
Par la suite, celui-ci souligne le côté réceptif de la formation par les participants qui avaient de hauts niveaux de responsabilité et l’assiduité des participants à l’ensemble des formations. La suite de la formation se fera du côté du Gabon et si l’ensemble des éléments sont disponibles avant le 7 janvier prochain. Pour finir avec le volet formation, le président de séance a recommandé à l’expert formateur de mettre à jour son document de Gouvernance pour envoyer aux participants du Cameroun avant le début de la formation au Gabon.

La suite des activités a consisté au suivi des activités au Gabon, précisément sur la validation des justificatifs attendus de la part de M. MISSENGUE, ceux-ci n’étant pas complets, des relances lui seront faites pour clore ce sujet avant le début des formations au Gabon.
Ensuite, l’expert principal du lot 2 a pris soin de faire un compte rendu sur la mission au Gabon, Congo et en RDC. Selon M. CHEMBOU, le nouveau point focal sectoriel de la RDC a su être diligent en conviant l’ensemble des parties prenantes, ce qui a permis la présence des hauts responsables. Néanmoins, à date il souligne une absence de retour de la part des groupes de travail à la suite du rapport de collecte envoyé pour validation. Néanmoins, Il finit en rassurant de la disponibilité des rapports de la RDC au plus tard la semaine prochaine.
En ce qui concerne le Congo, M. ATTIPO a été très efficace malgré l’absence de deux questionnaires pour le lot 2. Les deux (02) rapports seront disponibles pour la semaine prochaine.
Au Gabon, l’expert DBS soulève un manque d’implication qui a pour conséquence un ralentissement des activités des lots 1 & 2 en ce qui concerne une réunion du groupe de travail pour permettre la validation interne des questionnaires remplis. Néanmoins, il souligne la disponibilité des rapports de ce pays pour la semaine prochaine.
Par la suite, l’expert du cabinet DBS a soulevé une difficulté budgétaire pour l’achèvement du travail qui leur a été demandé.
S’agissant de la RCA, d’après l’expert junior n°1 l’expert formateur serait une connaissance du ministre centrafricain chargé des TIC. Il est question de vérifier si c’est la personne du formateur qui est Ministre, pour que celui-ci permette la facilitation de la mise en œuvre du projet dans ce pays.

La suite des autres activités a consisté au suivi des fonds de contrepartie, l’expert junior n°1 souligne une possibilité de suivre ce dossier de manière parallèle. Il est question qu’il se rapproche de M. FOGANG pour avoir accès au point de contact pour permettre la matérialisation de nos fonds de contrepartie.
À la suite de la question des fonds de contrepartie, il a été question des ateliers de validation du diagnostic qui sont fixés du 04 au 11 février prochain. La fin mars 2024, est calée pour les ateliers régionaux de validation des documents finaux. Pour permettre une bonne tenue de ses ateliers et s’assurer de la disponibilité et présence des points focaux nationaux à ces évènements clés du projet, M. MBOU est chargé d’informer les PFN de la date de la tenue de l’atelier de validation du diagnostic.

La suite de la réunion a consisté au suivi de la mise en œuvre des recommandations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + dix-neuf =

Aller au contenu principal