LANCEMENT DU PROJET PAGIRN-PPTIC

Programme d’Appui à la Gouvernance des Infrastructures Régionales et Nationales en Afrique Centrale : volet « Prospective et Planification des TIC en Afrique Centrale ».

« Les technologies de l’Information et de la Communication : un levier important pour l’accélération du développement et de l’intégration des pays de l’Afrique centrale »

 

Date et Lieu

16 novembre 2022

YAOUNDE HILTON HOTEL

 

Intitulé du projet

  • Prospective et planification des TIC en Afrique centrale

Référence du financement

  • Contrat de subvention FED/2020/420-274 signé le 05 août 2022

Bailleurs de fonds

  • Union Européenne
  • République du Cameroun (MINEPAT)

Couverture géographique

  • Six (06) pays de l’Afrique centrale : Cameroun, Congo, Gabon, République centrafricaine, République Démocratique du Congo, République du Tchad.

Financement global

  • 2,23 millions d’Euros

Durée du projet

  • 44 mois

Institutions chargées de la mise en œuvre du contrat de subvention

  • Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé (ENSPY) de l’Université de Yaoundé I
  • Ecole Nationale Supérieure des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication (SUP’PTIC) de l’Université de Yaoundé I

Institutions participantes dans la mise en œuvre du contrat de subvention

Cameroun

  • Ministère des Postes et Télécommunications

Congo

  • Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique

Gabon

  • Ministère de l’Economie numérique
  • Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM)

République Centrafricaine

  • Ministère de l’Economie Numérique, des Postes et Télécommunications
  • Institut Supérieur de Technologie de l’Université de Bangui

République Démocratique du Congo

  • Ministère des Postes, des Télécommunications et Technologies de l’Information et de la Communication
  • Institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA) de Kinshassa

Tchad

  • Ministère des Postes et de l’Economie Numérique
  • Université de N’Djamena

Contexte

  • Nouveaux objectifs mondiaux de développement durable :
    • objectif 9 et cible 9c « Accroître nettement l’accès aux TIC et faire en sorte que tous les habitants des pays les moins avancés aient accès à Internet à un coût abordable d’ici à 2020 »
    • importance des dimensions régionale et sous régionale de l’intégration économique régionale et l’inter connectivité pour le développement durable
  • Agenda 2063 de l’Union Africaine : accélérer les actions en vue de Connecter l’’Afrique par le biais d’une infrastructure de classe internationale, notamment une inter connectivité entre les Etats insulaires et le continent, et déployer des efforts concertés pour financer et mettre en œuvre les principaux projets d’infrastructure
  • Programme de Développement des Infrastructures en Afrique (PIDA) de l’Union Africaine vise à l’horizon 2030 à désenclaver les régions rurales et reculées grâce à des services d’infrastructures intégrées
  • Plan d’Action Consensuel de Déploiement des Infrastructures de Communications Electroniques de l’Afrique centrale (PACDICE-AC) adopté le 1er mars 2019 vise à doter la CEAAC d’un schéma directeur d’interconnexion transfrontalière
  • Mise en œuvre insuffisante par les pays des textes législatif, traités et instances créés pour encadrer l’intégration régionale
  • Pays de l’Afrique centrale parmi les moins avancés en TIC
    • 1 habitant sur 100 a accès au téléphone fixe et 73 habitants sur 100 au téléphone mobile
    • 26% de la population ont accès au réseau mobile à large bande avec une couverture 3G de 47%
    • Prix d’accès sont élevés et représentent 11,2% du revenu national brut
    • 10% des ménages de la CEEAC ont accès à l’ordinateur et à l’internet

Justification

  • Enjeux pour l’accès du plus grand nombre aux TIC
  • Nouveaux enjeux de la société numérique et de la cyber-sécurité
  • Besoin des données et informations actualisées pour la prise de décision
  • Absence de cadre prospectif ni de planification à long terme
  • Besoin d’identification des solutions techniques et organisationnelles dans la société numérique dans le contexte régional
  • Indisponibilité des plans cadres avec objectifs à court, moyen et long terme pour la région et ses membres

Objectif général

Améliorer la compétitivité des économies en Afrique centrale et le développement social en renforçant les conditions de mise en œuvre des infrastructures des TIC.

  • Ministère de l’Economie numérique
  • Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM)

République Centrafricaine

  • Ministère de l’Economie Numérique, des Postes et Télécommunications
  • Institut Supérieur de Technologie de l’Université de Bangui

République Démocratique du Congo

  • Ministère des Postes, des Télécommunications et Technologies de l’Information et de la Communication
  • Institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA) de Kinshassa

Tchad

  • Ministère des Postes et de l’Economie Numérique
  • Université de N’Djamena

 

Contexte

  • Nouveaux objectifs mondiaux de développement durable :
    • objectif 9 et cible 9c « Accroître nettement l’accès aux TIC et faire en sorte que tous les habitants des pays les moins avancés aient accès à Internet à un coût abordable d’ici à 2020 »
    • importance des dimensions régionale et sous régionale de l’intégration économique régionale et l’inter connectivité pour le développement durable
  • Agenda 2063 de l’Union Africaine : accélérer les actions en vue de Connecter l’’Afrique par le biais d’une infrastructure de classe internationale, notamment une inter connectivité entre les Etats insulaires et le continent, et déployer des efforts concertés pour financer et mettre en œuvre les principaux projets d’infrastructure
  • Programme de Développement des Infrastructures en Afrique (PIDA) de l’Union Africaine vise à l’horizon 2030 à désenclaver les régions rurales et reculées grâce à des services d’infrastructures intégrées
  • Plan d’Action Consensuel de Déploiement des Infrastructures de Communications Electroniques de l’Afrique centrale (PACDICE-AC) adopté le 1er mars 2019 vise à doter la CEAAC d’un schéma directeur d’interconnexion transfrontalière
  • Mise en œuvre insuffisante par les pays des textes législatif, traités et instances créés pour encadrer l’intégration régionale
  • Pays de l’Afrique centrale parmi les moins avancés en TIC
    • 1 habitant sur 100 a accès au téléphone fixe et 73 habitants sur 100 au téléphone mobile
    • 26% de la population ont accès au réseau mobile à large bande avec une couverture 3G de 47%
    • Prix d’accès sont élevés et représentent 11,2% du revenu national brut
    • 10% des ménages de la CEEAC ont accès à l’ordinateur et à l’internet

Justification

  • Enjeux pour l’accès du plus grand nombre aux TIC
  • Nouveaux enjeux de la société numérique et de la cyber-sécurité
  • Besoin des données et informations actualisées pour la prise de décision
  • Absence de cadre prospectif ni de planification à long terme
  • Besoin d’identification des solutions techniques et organisationnelles dans la société numérique dans le contexte régional
  • Indisponibilité des plans cadres avec objectifs à court, moyen et long terme pour la région et ses membres

Objectif général

Améliorer la compétitivité des économies en Afrique centrale et le développement social en renforçant les conditions de mise en œuvre des infrastructures des TIC.

Objectifs spécifiques

  • Amélioration de la planification et de la mise en œuvre des infrastructures d’intégration numériques des pays de l’Afrique centrale
  • Amélioration de la prise de décision des autorités sur la base des données et informations TIC actualisées.

 

Résultats attendus

  1. Cartographie des besoins TIC dans les pays de l’Afrique centrale
    • Rapport d’enquête auprès des usagers des TIC au Cameroun
    • Rapport diagnostic des usages des TIC dans les pays de l’Afrique centrale
    • Rapport sur la cartographie des besoins TIC dans les pays de l’Afrique centrale
  2. Plans stratégiques des infrastructures régionales et nationales des TIC
    • Rapport diagnostic sur les offres de solutions TIC dans les pays de l’Afrique centrale
    • Rapport sur les plans stratégiques des infrastructures régionales et nationales des TIC pour l’intégration numérique des pays de l’Afrique centrale
    • Modèle de financement des investissements prioritaires
  3. Développement du capital humain :
    • Création d’un réseau interuniversitaire en Afrique centrale
    • Formation en présentiel de 100 personnes en Gouvernance et Planification des infrastructures TIC
    • Mise en ligne des modules de formation à distance sur les thématiques de Gouvernance et Planification des infrastructures TIC
    • Création d’un Observatoire régional des TIC et de son site web

Calendrier de mise en œuvre

Démarrage du projet : 06 août 2021

Mise en place des organes de supervision et gestion : novembre 2021 – novembre 2022

  • Comité de pilotage (en attente)
  • Unité de Gestion du Projet
  • Points Focaux Nationaux
  • Groupes de travail pays
  • Observatoire régional des TIC

Recrutement des personnels : décembre 2021 – janvier 2022

  • Responsable Administratif et Financier
  • Experts techniques d’assistance technique auprès de l’UGP

Recrutement des prestataires pour la réalisation des activités du projet : avril 2022 – janvier 2023

  • Contrat INS (avril 2022)
  • Contrats DBS (juillet 2022)
  • Contrats Experts Formation en présentiel (octobre 2022)
  • Contrats Experts Formation à distance (janvier 2023)

Conférence de lancement du projet : novembre 2022

Production des Résultats : octobre 2022 – Avril 2022

  • Rapport d’enquête sur les usages des TIC au Cameroun
  • Rapport diagnostic sur les usages TIC dans les pays de l’Afrique centrale
  • Rapport sur la cartographie des besoins TIC dans les pays de l’Afrique centrale
  • Rapport diagnostic sur les offres de solutions TIC dans les pays de l’Afrique centrale
  • Rapport sur les documents cadres de référence des infrastructures TIC en Afrique centrale
  • Plan stratégique des infrastructures régionales et nationales des TIC pour l’intégration numérique des pays de l’Afrique centrale
  • Plans opérationnels des infrastructures TIC pour l’intégration numérique des pays de l’Afrique centrale
  • Modèle de financement des investissements prioritaires
  • Rapports de formation de 100 personnes en Gouvernance et Planification des infrastructures TIC
  • Rapport de la mise en ligne des modules de formation à distance sur les thématiques de gouvernance et planification des infrastructures TIC
  • Rapport de la mise en ligne du portail de l’observatoire régional des TIC
  • Rapport sur la communication et la visibilité de l’action
  • Rapport des audits de vérification des dépenses

Conférences d’évaluation annuelle : chaque mois de novembre

Clôture du projet : avril 2025

 

Partenaires

DUE, CAON, CEMAC, CEEAC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 14 =

Aller au contenu principal