Réunion de coordination du 07 août 2023

La réunion a débuté ce jour par le suivi des activités sur l’Observatoire régional des TIC. Il a tout d’abord été question de savoir si des observations ont été faites par les Points Focaux Nationaux sur la qualité des documents qui leur a été envoyés, à savoir les indicateurs et les TdR dudit Observatoire. Le président de séance invite l’Expert junior N°1 a faire une relance dans ce sens pour permettre le lancement de l’appel d’offre dans les prochains jours.

S’agissant des activités de collectes des lots 1 & 2, ceux-ci ont consisté à la tenue des visio-conférences entre le cabinet DBS et le Gabon à travers des séances de Zoom des experts du cabinet et les points de contact du groupe de travail du Gabon. Il faut noter selon l’expert junior N°2 que les Visio programmées ont bien eu lieu mais n’étaient pas satisfaisantes ceci parce que les structures concernées lors des différentes visio-n’étaient pas présentes.
Au Tchad, le Point focal sectoriel a commencé à constituer la liste des membres de son groupe de travail, mais ladite liste est en cours de mise à jour car certaines personnes désignées par les institutions concernées par la collecte des données dans ce pays, ne sont pas appropriées après exploitation des questionnaires envoyé par le cabinet DBS. Par ailleurs, l‘UGP invite le cabinet à revoir son approche en matière de communication, ceci pour susciter l’enthousiasme des différentes parties prenantes dans ce pays.

S’agissant des activités sur le Développement du Capital humain, les documents envoyés n’étaient pas assez détaillés en termes de contenu. Il est décidé que les remarques doivent être faites sur les documents reçus de l’Expert en formation pour permettre leur validation. L’ensemble desdites remarques sera synthétisé et les membres de l’UGP sont invités à réagir très rapidement pour permettre la réalisation de cette activité dans les meilleurs délais. À cet effet, l’Expert en formation sera invité lors de la prochaine réunion prévue le mercredi 16 août prochain.

Concernant le dossier sur les fonds de contrepartie, la demande de fonds pour 2023 est en cours de préparation et les multiples voies pour permettre de débloquer lesdits fonds sont toujours en étude.

Selon le point focal sectoriel du Cameroun, il serait judicieux de faire un compte rendu sur l’évolution des activités du projet à Madame la Ministre des Postes et télécommunications. À la suite de cela, la demande de financement du projet peut être soumise lors de ce compte rendu.

Par ailleurs, la lettre adressée au MINPOSTEL pour la sélection des participants aux formations a été signée par le Coordonnateur et remise ce jour à M. FOGANG pour déposer au ministère.

La suite de la réunion a consisté au suivi de la mise en oeuvre des recommandations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 16 =

Aller au contenu principal