Réunion de coordination du 11 septembre 2023

La réunion a débuté ce jour par le suivi du dossier sur les fonds de contrepartie sous la présidence du Pr. TEWA Jean Jules. Concernant ce dossier, il faut dire que selon le Président de séance, quelques membres de l’unité de gestion du projet ont été reçus au courant de la semaine dernière par le Ministre délégué Paul TASSONG. La visite s’est déroulée dans une ambiance très cordiale, il a sollicité l’état d’avancement du projet qui lui a été transmis séance tenante avec le mémoire des dépenses et celui-ci a promis revenir vers nous dans un bref délai.

En outre, l’UGP devrait procéder de la même manière avec le MINPOSTEL car c’est le Ministre de tutelle. A cet effet, une autre demande d’audience devra être signée par le Coordonnateur et transmise au cabinet du Ministre.

S’agissant des activités de collecte des lots 1 & 2, on peut noter qu’au Tchad bien que la descente soit prévue pour le 17 septembre prochain, il faut souligner que la liste du groupe de travail n’est toujours pas formalisée. Le programme de la descente a été revu entre les experts du cabinet DBS et le Point focal sectoriel. La version validée est attendue par le Président de séance pour être envoyée à la DUE de N’Djamena question d’informer cette institution pour permettre la facilitation et l’accompagnement de leur part lors de la visite protocolaire du membre de l’UGP. En prélude à ce déplacement, deux autres séances ZOOM sont organisées cette semaine suite aux séances de la semaine dernière. La première aura lieu demain avec le sous-groupe éducation à partir de 8h30mn. L’Expert junior N°2 est chargé de finaliser l’ensemble des articles de communication et de visibilité destiné au groupe de travail du Tchad.
Au Congo, M. OBOULLHAS a été joint par Dr. TAGOUDJEU au courant de la semaine dernière, ceci pour lui présenter la situation et ce qui ressort d’une part de son échange, c’est la non-faisabilité de la demande de l’INS. D’autre part, celui-ci propose de rencontrer ATTIPO pour voir le Ministre pour qu’une correspondance soit faite de sa part pour ordonner l’INS de répondre aux questionnaires.
En RCA, la situation dans ce pays n’a toujours pas connu de changement et aucune réaction n’est reçue de la part du Secrétaire générale du Ministère qui montrait pourtant un enthousiasme conséquent pour la réalisation de cette étude dans son pays et la vacance du personnel de la DUE n’est toujours pas terminée.
Au Cameroun, selon la directrice du cabinet DBS reçu vendredi dernier par le Président de séance, la collecte est bouclée et son cabinet dispose d’assez d’informations pour boucler l’analyse du pays. Un rapport partiel pourra déjà être fourni pour la mi-octobre.

Les activités de développement du capital humain, nous pouvons dire que l’Expert en formation a fait parvenir le deuxième support de formation. Le Président de séance a pris soin de relancer ledit expert comme convenu lors de la dernière séance pour que celui-ci réponde aux préoccupations de l’UGP point par point, ce qu’il a fait.
Néanmoins, selon les membres de l’UGP les documents ne sont pas acceptables dans leur état actuel. Dans un échange téléphonique avec le président de séance, séance tenante un rendez-vous a été pris pour mercredi prochain vers 15H pour une séance de travail entre certains membres de l’UGP et l’Expert en formation.

La suite de la réunion a consisté au suivi de la mise en œuvre des recommandations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 14 =

Aller au contenu principal